Origina logo mobile

Comme nous l’avons souligné dans notre récent livre blanc intitulé « Maintenance et assistance pour les produits IBM anciens », les systèmes de macroordinateurs continuent de jouer un rôle essentiel dans l’exécution des applications métier de base dans les organisations du monde entier. On prédit la mort de ces systèmes depuis 25 ans, mais la fiabilité et la sécurité offertes par ces infrastructures ainsi que les coûts prohibitifs de leur abandon ont donné naissance à un marché rentable et lucratif pour les fabricants d’équipements originaux (OEM).

Voici quatre des principales raisons pour lesquelles vous devriez réexaminer votre contrat actuel d’assistance relatif aux produits IBM anciens.

1. Coût

Pouvez-vous vous permettre une nouvelle hausse des coûts de maintenance des OEM cette année ? Si le coût de la maintenance de vos systèmes anciens vous empêche de développer votre activité grâce à des solutions informatiques, vous n’êtes pas seul. En plus de facturer l’analyse de l’inventaire, le préachat de pièces matérielles essentielles, les contrôles de santé et les conseils en matière de patchs, IBM a confirmé une nouvelle hausse de 3 % du coût de l’assistance pour les produits anciens. Ces frais supplémentaires peuvent paralyser un budget informatique toujours plus serré. En tant qu’entreprise plus légère et plus agile, nous ne supportons pas le coût d’un fournisseur plus important. Nous pouvons nous aligner plus étroitement sur les besoins de votre entreprise et vous faire bénéficier directement de ces économies. Essayez notre calculateur de coûts pour voir comment vous pouvez économiser jusqu’à 50 % sur votre contrat actuel.

2. Fiabilité

En avez-vous assez des changements réguliers de patchs, des frais et des mises à jour du code machine ? Au cours des dernières années, il a été prouvé que les OEM utilisaient des pratiques restrictives, refusant aux utilisateurs finaux des mises à jour qui étaient auparavant disponibles gratuitement. En 2012, IBM a limité la disponibilité des patchs matériels aux clients existants et en juillet 2013, a fait marche arrière en déclarant que seuls les systèmes achetés après avril 2012 seraient concernés. De nouvelles modifications du site web Fix Central d’IBM et des changements dans les licences ne sont que quelques-unes des nombreuses tactiques utilisées par les OEM pour réduire les options des entreprises disposant de systèmes anciens.

En tant que membre avancé du programme PartnerWorld d’IBM et de l’association mondiale Service Industry, Origina comprend les règles et les contrats qui régissent la disponibilité des patchs. Souvent, le monde n’est pas tel que le dépeignent les OEM. Nous en sommes donc une alternative crédible et fiable. En tant que membre du Droit numérique à la réparation (Digital Right to Repair), Origina croit fermement à la liberté de choix des utilisateurs finaux.

3. Expertise

Votre fournisseur actuel possède-t-il les connaissances, les compétences et l’expérience nécessaires à l’assistance pour les produits IBM anciens ? En tant qu’ancien partenaire de services gérés d’IBM, Origina dispose d’un ensemble de compétences et d’une expérience uniques et inégalés en matière d’assistance pour les systèmes anciens. De nombreux fournisseurs proposent désormais l’assistance pour les systèmes anciens en tant que deuxième, voire troisième niveau de service. La popularité des services basés sur le cloud et les technologies avancées ayant explosé, de nombreux fournisseurs concentrent leurs efforts sur ces domaines. Hélas, pour les propriétaires de systèmes anciens, cela se traduit par un grave problème de diminution des compétences en matière d’assistance technique pour ces systèmes, et de fournisseur dont la priorité est ailleurs.

Mais tout le monde n’a pas oublié la maintenance des systèmes anciens ! Les utilisateurs finaux étant de plus en plus nombreux à renoncer à leurs contrats d’assistance avec les OEM, Origina dispose des compétences, de l’expertise et de la flexibilité nécessaires pour éliminer le risque lié aux produits anciens. Après avoir été nominé et avoir remporté de nombreux prix d’excellence dans le domaine de l’informatique, Origina continue d’innover et de fournir une assistance pour les produits anciens qui dépasse celle de ses concurrents et des OEM. Mais ne nous croyez pas sur parole, voici ce que certains de nos clients ont à dire.

4. Service

Votre fournisseur se consacre-t-il à l’assistance pour les produits anciens ? Chez Origina, nous sommes fiers de la qualité de notre assistance pour les produits anciens. Il s’agit de notre offre phare et nous ne ferons jamais de compromis sur sa qualité. Les services relatifs aux produits anciens sont devenus des produits de base, pour lesquels IBM continue à délocaliser les emplois. Ainsi, IBM compte aujourd’hui plus d’employés en Inde qu’aux États-Unis ! Nous constatons que les utilisateurs sont de moins en moins satisfaits du niveau et de la qualité des services disponibles. Les systèmes anciens demeurent le socle de nombreuses entreprises, mais il existe aujourd’hui un risque considérable quant à la disponibilité d’une assistance de haut niveau pour ces systèmes.

Avec des budgets plus serrés que jamais et les coûts élevés liés au passage à une solution basée sur le cloud, prenez les mesures nécessaires pour éliminer les risques de niveau de service liés à vos systèmes anciens. Contactez Origina dès aujourd’hui et nous vous fournirons dans les 24 heures un rapport complet et gratuit détaillant le niveau d’assistance et les économies de coûts qui diffèrent de votre option d’assistance actuelle.

ORIGINA SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Table des Matières

Pour les derniers conseils technologiques Abonnez-vous à notre NEWSLETTER - THE UPTME

Origina Cyber Security

Wait! Don't forget to subscribe to our Newsletter- The Uptime for the latest technology tips!

Origina logo optimized

Join Us

Breaking Free: TPM’s, Software Licenses & the ‘Right to Repair’
-Above the Law Series

There has been considerable debate about legal protection of TPMs and the challenges of the right to repair under competition and copyright law. And the debate has moved into a direction that benefits enterprises like yours.