Origina logo mobile

Alors que le monde se dirige vers l’adoption massive des énergies propres, de nombreux fournisseurs d’énergie et de services d’utilité publique sont confrontés à un défi de taille, à savoir fournir cette énergie.

Aux États-Unis, le réseau énergétique est inadapté à l’avenir vert qui l’attend. Son vieillissement s’accompagne de failles dans la stabilité du réseau. Ainsi, au début de l’année 2021 au Texas, ces craintes se sont matérialisées lorsque le système d’approvisionnement électrique isolé de l’État a eu du mal à faire face à une forte demande conjuguée à une offre limitée dans des conditions difficiles.

La marche à suivre ne laisse aucune place au doute. Les entreprises du secteur de l’énergie et des services d’utilité publique doivent adopter de nouvelles technologies pour intégrer de nouvelles sources d’énergie et accroître la résilience du réseau.

Cependant, la question demeure : comment les fournisseurs d’énergie et des services d’utilité publique peuvent-ils innover sur leurs anciennes ressources informatiques en back-end lorsque toutes les dépenses d’investissement sont consacrées à l’énergie propre et à la stabilité des réseaux ?

PUISER UN FINANCEMENT DANS LES LOGICIELS IBM

Lorsque les bénéfices ne sont pas réorientés vers la transformation numérique, les entreprises cherchent à transformer les dépenses d’exploitation (OPEX) en dépenses d’investissement (CAPEX). Cet état d’esprit pousse les organisations à revoir la technologie qui sous-tend leur infrastructure informatique et à identifier les segments hypertrophiés du budget, comme celui des logiciels.

Dans l’ensemble, les fournisseurs d’énergie et de services d’utilité publique emploient d’anciennes versions des logiciels IBM, à des tarifs qui ne reflètent pas leur grande stabilité et leur disponibilité intrinsèquement constante. IBM® MQ, IBM® WebSphere Application Server, IBM® Datastage et IBM® Informix sont des plateformes d’entreprise couramment utilisées dans le secteur, mais elles sont aussi incroyablement fiables lorsqu’elles sont entretenues correctement.

Dans la mesure où les entreprises envisagent d’intégrer de nouvelles technologies dans un avenir proche, le fait de dépenser des millions chaque année dans une assistance qui ne sert que rarement – voire jamais – représente une erreur monumentale en termes d’affectation des ressources financières.

Dans le guide Gartner du marché de la tierce maintenance indépendante pour les logiciels IBM, Microsoft, Oracle et SAP, les analystes identifient les fournisseurs de tierce maintenance indépendante tels qu’Origina comme des opportunités viables permettant aux entreprises d’économiser jusqu’à 50 % sur leurs coûts annuels de maintenance logicielle. Outre la réduction des coûts fixes, la possibilité d’éviter les mises à niveau forcées en prolongeant le cycle de vie du logiciel a également une incidence sur le coût total de possession des investissements IBM.

Dans les entreprises de plus grande taille, ces économies peuvent engendrer une manne financière qui peut dès lors être consacrée à l’énergie verte et à la stabilité des réseaux.

TIRER PARTI DES AVANTAGES DE LA TIERCE MAINTENANCE

Des fournisseurs d’énergie et de services d’utilité publique tels que Southern California Edison et Exelon se tournent vers la tierce maintenance pour les logiciels IBM afin de réduire les dépenses d’exploitation sans affecter leurs opérations. Le modèle d’assistance indépendante offre la souplesse financière nécessaire pour réduire considérablement les dépenses d’exploitation et la souplesse contractuelle permettant de planifier et d’exécuter une stratégie de sortie des logiciels IBM si la feuille de route informatique l’impose.

Pour découvrir comment Origina assiste les responsables des achats, cliquez ici.

La tierce maintenance logicielle n’engendre pas seulement une réduction des coûts. Ce modèle d’assistance rapprochée assigne des Experts IBM® mondiaux dédiés à chaque produit IBM pris en charge par Origina. Ces experts disposent d’au moins 15 ans d’expérience sur leur produit et certains en sont même les développeurs.

Les équipes informatiques des entreprises peuvent tirer parti de ces compétences pour renforcer leurs ressources techniques, ce qui peut être particulièrement utile dans le cadre de projets de stabilisation du réseau ou de l’intégration de nouvelles technologies au sein d’anciens logiciels.

Pour découvrir comment Origina assiste les équipes des opérations informatiques, cliquez ici.

En résumé, la tierce maintenance pour les logiciels IBM permet de réaliser des économies sur les dépenses d’exploitation ; les fournisseurs d’énergie et de services d’utilité publique peuvent ainsi réorienter leur budget vers des dépenses d’investissement et des projets qui les aideront à atteindre leur objectif d’intégration de l’énergie verte et de stabilisation du réseau.

Pour savoir si la tierce maintenance pour les produits IBM convient à votre entreprise, contactez-nous dès aujourd’hui.

ORIGINA SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Table des Matières

Pour les derniers conseils technologiques Abonnez-vous à notre NEWSLETTER - THE UPTME

Origina Cyber Security

Wait! Don't forget to subscribe to our Newsletter- The Uptime for the latest technology tips!

Origina logo optimized

Join Us

Breaking Free: TPM’s, Software Licenses & the ‘Right to Repair’
-Above the Law Series

There has been considerable debate about legal protection of TPMs and the challenges of the right to repair under competition and copyright law. And the debate has moved into a direction that benefits enterprises like yours.